Fédération Française des Audioguides Historiques

Vexin français - Tourisme

Les Audioguides

classés par ville



Application Android sur Google Play Application iOS sur App Store

Histoire

Afin de mettre fin aux raids dévastateurs des Vikings depuis 840, le roi de France Charles III le Simple a traité avec les Vikings et concédé le 11 juillet 911 au chef normand Rollon, par le traité de Saint-Clair-sur-Epte, tout le territoire situé entre l'Epte au nord, et l'Avre au sud, et la mer, territoire qui devint le duché de Normandie.

Le Vexin est alors partagé en deux : le Vexin normand à l’ouest qui deviendra partie intégrante du duché de Normandie, et le Vexin français à l’est, possession du roi de France. Cette partition engendrera plusieurs siècles de conflits entre les deux voisins, surtout lorsque le duc de Normandie devint roi d'Angleterre en 1066, et que les ambitions des deux souverains ne cessèrent de grandir.

Néanmoins le comté du Vexin n'était pas alors sous le contrôle réel du roi de France, mais sous celui d'un grand féodal, Raoul de Gouy, également possesseur des comtés d'Amiens et du Valois. En 1063, Gauthier III de Gouy meurt empoisonné, prisonnier de Guillaume le Bâtard. Son cousin Raoul IV de Vexin lui succède, et son unique fils Simon de Vexin entre au monastère en 1077. Le roi de France Philippe Ier en profite pour annexer le Vexin français au domaine royal. Les comtes de Vexin étaient alors encore « avoués » de l'abbaye de Saint-Denis.

Cette annexion ne fut pas du goût des ducs de Normandie : la région connaît des invasions en 1087, 1094, 1097-1098 et 1124. La vallée de l'Epte est alors puissamment fortifiée : de nombreux ouvrages militaires sont édifiés tant par le roi de France que par le duc de Normandie. On peut citer parmi ceux encore plus ou moins partiellement existants : Gisors, Neaufles-Saint-Martin et Château-sur-Epte côté normand, Trie-Château et La Roche-Guyon côté français. On peut y ajouter le château de Pontoise, capitale historique du Vexin français, où le roi Louis VI le Gros réside fréquemment. Néanmoins, ces forteresses n'empêchent en rien de nombreux pillages et dévastations dans la région durant plus d'un siècle.

En 1193, Philippe-Auguste se rend maître de Gisors : il met la main sur le duché de Normandie tout entier dix ans plus tard après la disparition de Richard Cœur de Lion et dépossède le dernier grand féodal du Vexin, le comte de Meulan, qui avait soutenu le roi d'Angleterre.

En 1195 le Vexin français est définitivement réuni au domaine royal par Philippe-Auguste.

Le xiiie siècle et la première moitié du xive siècle sont une grande époque de paix et de prospérité dans le Vexin, qui se traduit par la construction de nombreuses églises, d'importants défrichements, et une augmentation notable de la population, Pontoise compte alors 2150 feux en 1332, ce qui hisse la ville parmi les plus importantes du royaume.

Office de tourisme Vexin

Visites guidées