Fédération Française des Audioguides Historiques

Valois - Tourisme

Les Audioguides

classés par ville



Application Android sur Google Play Application iOS sur App Store

Les premiers titulaires héréditaires du comté sont des membres de la noblesse carolingienne, qui regroupent dans leurs mains les comtés de Vexin, de Valois et d'Amiens. Lorsque le dernier d'entre eux devient moine, en 1077, ses possessions sont partagées, et le Valois passe aux Herbertiens, par ailleurs comtes de Vermandois, qui le transmettent par mariage aux Capétiens en 1080. En 1183, à la mort de la comtesse Élisabeth de Vermandois, le Valois et le Vermandois sont disputés entre son mari, Philippe d'Alsace, et sa sœur, Éléonore de Vermandois. Le roi Philippe Auguste se pose en arbitre et en profite pour rattacher les deux comtés au domaine royal en 1185.

Il est alors concédé en apanage à quelques princes, comme Jean-Tristan, fils de Saint Louis.

Charles, second fils de Philippe III Le Hardi, reçoit en apanage le Valois et fonde la maison du même nom, qui règnera sur la France à partir de Philippe VI de Valois, son fils, roi de France en 1328. Ce dernier transmet le comté à son fils cadet Philippe d'Orléans. Après la mort sans héritier de celui-ci, le comté revient au domaine royal. En 1406, il est érigé en duché en faveur de Louis, duc d'Orléans, frère de Charles VI et fondateur de la branche de Valois-Orléans. Lorsque son petit-fils, Louis II d'Orléans, devient roi, sous le nom de Louis XII, le Valois passe à son cousin, François d'Angoulême, futur François Ier. À l'accession au trône de ce dernier, le Valois retournera au domaine royal.

En 1344, le comté de Valois est érigé en comté-pairie, puis, en juillet 1406, en duché-pairie en faveur de Louis d'Orléans.

Office de tourisme Pays de Valois

82 rue Nationale
60800 CRÉPY-EN-VALOIS
+ 33 (0)3 44 59 03 97
Visites guidées