Fédération Française des Audioguides Historiques

L'église des templiers

Visite avec Audioguide Gratuit


Play

Audioguide Gratuit

The Templar Church    Die Templerkirche    De Tempelierskerk    La Chiesa dei Templari    La iglesia templaria    Церковь тамплиеров    圣殿骑士教堂
Application Android sur Google Play Application iOS sur App Store


 L'église des templiers

Eglise Médiévale San Rafeu

Au 13ème siècle, Saint-Raphaël est sous l’autorité de l’Evêque de Fréjus, qui y réside épisodiquement de même qu’à Fayence et Puget, sa résidence principale étant Fréjus. C’est lui qui initie la construction de cette tour, érigée sur le bras du transept sud de l’église San Rafeu, à la fin du 13ème siècle.

Cette tour fortifiée dont l’origine a longtemps été attribuée, à tort, aux Templiers, à cause de similitudes dans les techniques de construction, est plus un symbole d’autorité qu’un élément défensif. Haute de 25 mètres, elle présente 3 étages et ses murs sont composés par endroits de réemplois antiques.

Ce n’est qu’en 1881 qu’est apposé le campanile en fer forgé au sommet de la tour, ainsi que la cloche, pesant 100kg et sonnant au marteau les heures. En haut des 129 marches, un superbe panorama à 360° s’ouvre devant vous, des sommets de l’Estérel à la pointe de Saint-Tropez en passant par les étangs de Villepey, le rocher de Roquebrune, et une vue imprenable sur la basilique et ses dômes byzantins.

Les Templiers à Saint-Raphaël au Moyen Age

On peut lire dans Wikipédia [1]que Saint-Raphaël était une commanderie templière. J'ai aussi trouvé sur une révision du PLU de la commune, une inscription du 17 décembre 1943 pour des immeubles qui renferment les vestiges de la Commanderie des Templiers[2].

Saint-Raphaël est indiqué commanderies templières dans la base Mérimée, mais cette attribution est sujette à discussion. Par contre ce qui est incontestable, c'est le fait que les Templiers possédaient une rade et utilisaient le port pour leurs navires[3].

On peut se poser la question, pourquoi à Saint-Raphaël et pas à Fréjus le siège épiscopal ? Le port romain ensablé, n'était déjà plus utilisable[4].

L'ordre des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon fut créé à l'occasion du concile de Troyes en 1129. Les Templiers avaient pour mission de sécuriser le voyage des pèlerins qui allaient à Jérusalem.

L’ordre, au fil du temps, s’est implanté dans de nombreux pays en Europe, en France, Belgique, Allemagne, Angleterre, Espagne, Hongrie, Italie, Portugal, Pologne. Les plus fortes densités commanderies de France furent en Midi-Pyrénées avec 29, la région PACA avec 27. Ce n’est bien entendu pas un hasard, si la côte Méditerranéenne française était si bien pourvue en établissements comportant des soldats, il fallait garantir la protection des ports d’embarquement qui assuraient la logistique vers la Terre Sainte, et sécuriser les côtes contre toute sorte de pirates.

Après la destruction de Toulon par les Sarrasins en 1178, l'Empereur et le Pape décident de confier la protection de toute la côte de Provence, aux Templiers[5].

On peut difficilement penser qu'à Saint-Raphaël où leurs navires mouillaient, les Templiers n'y avaient pas un poste de garde. De plus, le diocèse de Fréjus hébergeait sur ses terres l'une des plus grandes commanderies de Provence au Ruou.

La première mention officielle de la commanderie du Ruou date de 1155, 152 années de prospérité qui se termineront le 14 septembre 1307 par l'arrestation des membres de l'ordre.

Donc on peut raisonnablement imaginer que dans les rues de l'époque à Saint-Raphaël, on pouvait croiser des Templiers. Ces moines guerriers dont la vie était rythmée par les temps de prière, Matines à minuit, Laudes à 4 heures, Primes à 6 heures, Tierce à 9 heures, Sexte à midi, None à 15 heures, Vêpres à 17 heures et Compiles avant le coucher. Même si l'église San Rafeu n'a pas été construite par les Templiers, elle peut bien porter leur nom, car pendant plus d'un siècle et demi, ils en ont été les principaux utilisateurs.

---------------------------------------------------------------------

Notes et références

[1] Wikipédia : Le village devint alors une dépendance de l’évêché de Fréjus existant pourtant depuis le ve siècle. Au xiie siècle, le conflit de succession du comté de Provence entre les comtes de Toulouse et de Barcelone permit à l’ordre du Temple de prendre possession du village qui devint alors une commanderie comme Hyères ou Grasse jusqu’à la dissolution de l’ordre en 1312 et le transfert des biens à l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem. En 1347, la peste noire ravagea la Provence et décima plus du tiers de sa population.

[2] p27 PLU – Révision n° 1 prescrite par DCM du 26/11/2015 - immeubles, aux abords de l’église, inscrits le 17 décembre 1943, compris entre le boulevard de Valescure, le boulevard de Chateaudun, la rue des Remparts et la rue des Templiers (qui renferment les vestiges de la Commanderie des Templiers),

[3] Marion Melville. La Vies des Templiers. Les Templiers possédaient une rade à Saint-Raphaël, une autre à Collioure.

[4] Claude-François ACHARD, Géographie p. 548-556 .« Fréjus était autrefois un port de mer qui s’est comblé et la ville est actuellement à près de 2 milles de la côte maritime. (…) Fréjus n’est plus cette ville autrefois si florissante par son commerce et la fertilité de son terroir. Son port s’est changé en un lieu marécageux dont les exhalaisons altèrent la santé des habitants (…) le port de Fréjus est aujourd’hui transformé en jardins potagers. »

[5]Antoinette Demuth Les grandes heures du comté de Provence. p.100

MUSÉE DE PRÉHISTOIRE ET D'ARCHÉOLOGIE MARITIME

Situé au cœur de Saint-Raphaël, ce musée était autrefois le presbytère de l'église San Rafeu. Elle a été construite au XIIe siècle. On peut encore noter des exemples d'architecture médiévale, comme des remparts et des meurtrières.

Entrée gratuite
Localisation : Place de l'Église (Parvis de la vieille église)
Activité : Musée de France

Officiellement reconnu monument historique en 1907, ce musée abrite une collection permanente d'objets exhumés en mer le long des côtes d'Agay et d'Anthéors. La reconstitution de navires commerciaux issus de cette zone témoigne du dynamisme du commerce en Méditerranée sous l'Empire romain. Les traces de cette époque se retrouvent dans les splendides collections d'outils et d'objets datant du Paléolithique à l'âge du fer.

Les expositions temporaires sont installées dans l'église médiévale, un bâtiment ancien qui témoigne encore de nombreuses transformations architecturales, certaines remontant au IIe siècle et à l'époque impériale romaine.

Grimpez sur la tour de guet fortifiée pour profiter d'un panorama extraordinaire où la mer disparaît à l'horizon.

Audioguides dans les environs



Retrouver l'audioguide - L'église des templiers - dans les circuits touristiques ci-dessous :

Les routes historiques du Var

Les tours de guet médiévales du Var

Histoire du diocèse de Fréjus



France - Provence-Alpes-Côte d'Azur - Var - Saint-Raphaël

L'église des templiers visite guidée, durée visite L'église des templiers, temps de visite L'église des templiers, L'église des templiers visite guidée gratuite, L'église des templiers visite guidée gratuite, visite guidée L'église des templiers avec un guide conferencier ,

L'église des templiers horaires